Comment gérer les crises de mon enfant ? 3/3

3e et dernière étape : HARMONIE

Si vous avez déjà lu mes 2 précédents articles sur le sujet ô combien épineux de la gestion des crises des enfants, je vous remercie pour votre attention ! Avez-vous eu des interrogations ou des remarques pendant votre lecture ? Est-ce que vous avez retenu des pistes à approfondir ou obtenu des éléments de réponses à vos questionnements ? Je serai ravie d’avoir vos retours, soit en commentaire (public) soit par message privé (via mon formulaire de contact).

Pour ceux qui n’ont pas lu ces articles, j’ai choisi de développer en profondeur la question de la gestion des crises des enfants. En effet, ces tensions sont ce qui pourrit souvent le quotidien de sa vie de parent… Après avoir fait le bilan de mes premiers accompagnements à la parentalité, j’ai réalisé qu’il était possible de KIFFER SA VIE DE PARENT en suivant 3 étapes-clés :

  1. SE RECONNECTER AVEC SOI-MÊME
  2. CULTIVER UN LIEN PRECIEUX AVEC SON ENFANT
  3. COMMUNIQUER POUR PARVENIR A UNE VIE DE FAMILLE HARMONIEUSE

🧐Aujourd’hui, je vais détailler ce que j’entends par « communiquer pour parvenir à une vie de famille harmonieuse ».

La vie n’est pas un long fleuve tranquille… Nous l’éprouvons encore plus, malheureusement, depuis le début de la crise sanitaire : 3 ans de succession de crises, entre confinements, gestes barrière, pénuries, inflation, dérèglements climatiques et, plus récemment, guerres, atrocités filmées et climat anxiogène omniprésent…

Comment, en tant que parent, parvenir à maintenir la sérénité en famille 🤔

Les conflits de besoins sont nombreux dans le quotidien d’un parent, soit entre ses propres besoins, soit entre les besoins de chacun des membres de la famille :

🚨Votre enfant fait un spectacle le même jour où vous avez un RDV professionnel super important !

🚨Votre ado a une grosse fête qui tombe le jour de l’anniversaire de mamie !

🚨Vous avez vraiment envie de vous remettre à la gym mais les séances tombent en même temps que les leçons de tennis de votre enfant…

Des exemples , il y en aurait encore des tas, tant la vie est colorée d’une multitude de situations !

Quand on manque d’outils pour apprendre à gérer ces conflits de besoins ou que l’on n’est plus en capacité de les apaiser, cela peut vite devenir explosif en famille…

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir tiraillé, bloqué dans une situation sans issue ? Démuni, vous abandonnez, vous vous figez ou vous criez… Vous n’êtes pas satisfait de vos réactions et un cercle vicieux peut s’installer, activant culpabilité, déception, frustration… Bref, un cocktail pour une ambiance pesante en famille.

Alors, vous vous retrouvez loin de la vie de famille que vous aviez rêvé.


Bonne nouvelle ! Parvenir à l’harmonie en famille, c’est possible 🥰 Dans cet article, j’aimerais vous partager mes 3 pistes :

1) Accueillir les besoins de chacun

Dans un contexte où les tensions sont nombreuses, il est essentiel d’être à l’écoute, de comprendre les besoins de chaque membre de sa famille et de savoir verbaliser ses propres besoins afin d’éviter l’explosion.

A SAVOIR : un comportement inadapté vient souvent d’un besoin non satisfait.

C’est vrai pour les enfants mais aussi pour les parents ! Rechercher les besoins de chacun, c’est aller à la source des conflits.

Voici 2 illustrations :

  • Vous récupérez votre enfant de la crèche et la puéricultrice vous annonce qu’il n’a pas fait de sieste cet après-midi… Vous vous préparez à plus de crises jusqu’au coucher, car vous savez que son besoin de sommeil n’a pas été satisfait
  • Vous explosez sur vos enfants qui se chamaillent pour savoir qui va prendre sa douche en premier : c’est peut-être votre propre besoin de repos qui a généré ce débordement, plus que la chamaillerie en elle-même (cumul journée de travail / transport / la fin de journée et son lot de tâches diverses devoir, repas, activité, coucher des enfants…)

🔎Dans mon 1er article sur la gestion des crises des enfants, j’ai expliqué que la 1ère étape-clé consistait à se reconnecter à soi-même. A cette étape, comprendre et identifier ses émotions est essentiel.

Or, émotions et besoins sont étroitement liés : une émotion exprime le niveau de satisfaction d’un besoin.

Donc, quand vous parvenez à réguler vos émotions, c’est que vous avez compris quels sont vos besoins.

🔎Dans mon 2e article sur ce sujet, je vous ai dit l’importance de connaître les phases de développement des enfants. Le parent qui détient les informations essentielles sur le développement de son enfant entre dans une relation profonde avec lui et il est capable de comprendre ses besoins (besoin d’autonomie ou de réassurance, besoin de liberté ou de sécurité, besoin de mouvement ou besoin de repos…).

Il y a bien une progression de la première à la troisième étape, pour KIFFER SA VIE DE PARENT !

2) Gérer les tensions et conflits du quotidien

Pour moi, gérer les tensions et conflits du quotidien consiste à maîtriser tous les points précédents (apprendre à se connaître et connaître son enfant, prendre soin de soi, savoir réguler ses émotions, porter un regard positif sur sa vie de famille, comprendre les besoins de chacun…).

Car fort de cette maîtrise, le parent sait anticiper, prendre du recul et surfer sur les tensions inévitables du quotidien pour trouver ses propres solutions !

👉Vous pouvez déjà observer les capacités que vous avez à jongler, concilier, négocier, et aussi , peut-être, à déléguer et à lâcher prise !

J’aime partager cette citation inspirante :

La vie n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment danser sous la pluie.

Sénèque

3) Communiquer de façon bienveillante

Enfin, gérer les crises de votre enfant de façon efficace suppose de pratiquer une communication bienveillante.

Cela consiste à apprendre à parler en préservant la relation avec son enfant. Se parler sans juger, faire preuve d’empathie, écouter vraiment.

💬Vous avez déjà sûrement constaté que la façon dont vous avez exprimé quelque chose peut tout changer : entrer en conflit ou susciter la coopération, ouvrir la discussion ou la fermer complètement…

Selon L’organisme Apprendre à Communiquer (lien vers leur site : https://apcomm.fr/ ) , l’organisme qui m’a formée à l’animation d’ateliers de communication pour les parents : les parents sont bienveillants mais bien souvent maladroits… parce que « savoir parler ne veut pas dire savoir communiquer » !

Pour conclure

Communiquer pour parvenir à une vie de famille harmonieuse est l’ultime étape pour savoir gérer les crises de vos enfants, selon moi.

Attention cependant : savoir gérer les crises, ce n’est pas rechercher à les éviter à tout prix car l’enfant grandit aussi à travers les conflits traversés.

Harmonie ne veut pas dire fin des tensions mais apprendre à vivre avec, de la meilleure façon possible !

Enfin, en terminant ce 3e article, je voulais partager avec vous ma conviction que pour une gestion de crise profondément efficace, il est important d’entrer dans un processus de réflexion multidimensionnel :

  • entrer en introspection et se reconnecter à soi-même
  • pour ensuite entrer en relation profonde, de cœur à cœur, avec son enfant
  • pour enfin entretenir une communication apaisée, permettant de maintenir l’harmonie sur le long terme.

Ainsi, quand son enfant fait des crises, le focus n’est pas uniquement sur son comportement mais plus globalement sur soi-même en tant que parent, sur la qualité de la relation parent/enfant et sur le comportement de l’enfant.

PS : évidemment, les crises font parties du quotidien de parent et je n’ai ni l’intention ni la prétention d’effacer toutes les crises de votre enfant ! Certaines crises sont évitables, d’autres sont nécessaires, et enfin certaines autres sont inadmissibles… A chaque parent, avec son histoire, son environnement, ses contraintes, son enfant… de trouver son équilibre pour les gérer au mieux ! Car il y a une chose qui est certaine :

Le fait de faire de votre mieux fait de vous un bon parent !


Si ce que je viens de vous partager vous touche, que vous désirez kiffer votre vie de parent et que vous n’avez plus envie de gérer cela seul, je vous invite à me contacter pour un « RDV diagnostique » gratuit. Vous pourrez me confier vos besoins et je vous dirai si peux vous accompagner et comment, le cas échéant.

Vous pouvez aussi me contacter par téléphone (07.65.57.69.42) ou email (contact@lo-coaching.fr)

Vous pouvez également consulter la page de présentation de mon accompagnement KIFFER MA VIE DE PARENT ici coaching parental

Au plaisir d’échanger prochainement avec vous✨

Laurianne Oliveira

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.